Mobilisons-nous contre la politique ultraréactionnaire de Macron !

Le syndicat CGT FERC Sup de l’Université de Caen vous appelle à participer aux assemblées générales, aux manifestations et à la grève du 22 mars, à faire obstruction aux réformes par tous les moyens légaux possibles et à ne pas participer à la sélection à l’entrée de notre université.

Télécharger le tract dans son intégralité (pdf)

Avec l’interfédérale de l’éducation nous vous appelons à vous engager pour :

Le maintien du baccalauréat comme diplôme national et premier grade universitaire garantissant l’accès de tous les bacheliers aux filières et établissements de leur choix,

L’ouverture massive de places supplémentaires en premier cycle post-bac et le refus de toute sélection à l’entrée de l’université.

Mais aussi lors de la journée unitaire de grève et de manifestations du 22 mars exigeons :

-Une négociation salariale immédiate pour le dégel de la valeur du point d’indice, le rattrapage des pertes subies et l’augmentation du pouvoir d’achat,

-L’arrêt des suppressions d’emplois et les créations statutaires dans les nombreux services qui en ont besoin et non un plan destiné à accompagner de nouvelles et massives suppressions de postes,

-Un nouveau plan de titularisation des contractuels, de nouvelles mesures pour combattre la précarité et non pour favoriser son extension comme le préconise le gouvernement,

-Des dispositions exigeantes pour faire respecter l’égalité professionnelle,

-L’abrogation du jour de carence,

-La défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers.